crédit : Moses.

Eleonora S. Monet

- L'ange perdue -

Irresponsable, égoïste et immature - Henrik a tendance a fuir dès que ses responsabilités le rattrapent, même si cela peut blesser autrui. Il a généralement du mal a assumer ses erreurs et s'excuse pour faire plaisir. Etre Anarchiste lui sert parfois d'excuse pour être un gros con.

Pudique (sentimentalement parlant) - Henrik déteste parler de ses sentiments et de sa vie. Il montre des signes d'agacement face à ceux qui se montreraient un peu trop intrusif à son goût. Et si quelqu'un pose des questions sur son âme-soeur, il réagit avec véhémence, voir coupe court à la discussion. Il parvient à garder la tête haute la majorité du temps, mais il lui arrive de s'effondrer.

Observateur et beau-parleur - Il sait repérer quelques détails, un nouveau bracelet, une légère blessure [...] et lancer la conversation dessus. Il est également lucide sur l'état du monde. Il aime parler de ce qu'il observe pour ne pas parler de lui. Il sait mettre la forme à ce qu'il dit.

Cultivé& Brillant - Il en a lu, des ouvrages. Il connait ses classiques, mais pas que. Sa culture est vaste. Non seulement il a lu, mais il a également comprit la plupart des œuvres et est capable de débattre dessus, de les critiquer ou d'aller dans leur sens. Il également l'Art en général, tant à consommer qu'à produire. En plus d'écrire, il dessine (mal) et joue un peu de musique. C'est ce qui lui permet d'échapper à ses démons.

Élégant & Superficiel - Il sait s'habiller, prendre soin de lui et avoir une attitude appropriée. Il ne se laisse aller que dans les périodes de stress, quand une deadline approche par exemple. Il compte parfois plus sur son physique ou la forme qu'il donne à son discours qu'au contenu.

Paternaliste - Il sait mieux que vous ce qui est bon pour vous-même. Alors il vous l'explique avec ce ton qu'il pense être bienveillant, ce qui est totalement insupportable pour beaucoup de monde. Il ne le fait pas tout le temps non plus mais juste assez pour que ça vous tape sur les nerfs.

Aventureux & immature - Henrik est à la recherche de sensations fortes pour t'oublier. Il est toujours prêt à tester quelque chose de nouveau. Dans l'intimité, loin des cercles d'intellectuels qu'il fréquente, Henrik s'avère être un grand enfant, impulsif, cherchant des émotions fortes en permanence.

Dépendant - Il est incapable de vivre seul, ignore la différence entre l'adoucissant et la lessive, n'aime pas faire la vaisselle. Son appartement serait en bordel, s'il n'avait pas engagé une femme de ménage. La seule pièce qu'il parvient à garder propre tout seul est son bureau dans lequel il s'enferme toute la journée. Entre ses murs, il est une autre personne, plus sérieuse, capable de se concentrée toute la journée sur l'écriture de sa prochaine oeuvre.

Dépensier - Il dépense sans compter, ne supportant pas de devoir se priver d'une chose dont il a envie. Si cela ne posait pas de problème en Thaïlande où le coût de la vie est relativement bas, cela risque de lui attirer des ennuies en Finlande.

Pitoyable - Quand le masque tombe, le Henrik qui est alors visible est un homme brisé par ses propres erreurs. Au fond du gouffre, il ne sait pas comment en sortir autrement quand pleurant et demandant pardon à ceux a qui il a pû faire du mal.
Henrik, Otto, Laaksonen, dit Henrik Late | Ecrivain, militant et conférencier anarchiste | Finlandais et naturalisé Thaïlandais | Bisexuel non-assumé | 7 octobre 1981, Hyvinkään | "olen elossa ja olet kuollut" sur la clavicule gauche et de petites plaies et cicatrices sur les bras | Roussette à tête grise
IDÉES POLITIQUES • Henrik se déclare anarchiste libertaire et cela transparaît dans tous ses textes, qu'ils relèvent de la fiction ou non. Cependant, il existe une nette différence entre la parole et les actes et l'anarchisme d'Henrik se réduit à refuser de se marier et de voter. C'est également ces opinions politiques qui lui servent d'excuse pour refuser toute forme d'engagement ou de responsabilité.

Plus jeune, il se revendiquait anarchiste de droite mais a rapidement compris que ce courant n'abritait que des nazillons peu crédibles.

SON OEUVRE • Ecrire et publier ses oeuvres ont permis à Henrik de gagner confiance en lui. C'est dans son travail que son côté sérieux et mature ressort. Durant les phases d'écriture, il s'impose une ascèse stricte et la suit à la lettre. Six heures d'écriture par jour, trois jours sur quatre, et des repas fractionnés afin de lui éviter le coup de barre en début d'après-midi. Grâce à cela, il a un rythme d'écriture rapide qui lui ont permis de sortir neuf ouvrages en onze ans.

Il a écrit cinq romans d'anticipation qui sont sûrement ses œuvres les plus connus dans son pays d'origine. Le reste sont des essais politiques, traduits en plusieurs langues, qui se vendent principalement en France et en Allemagne.

LE MANQUE • Henrik a quitté son pays natal à 24 ans, cherchant à mettre le plus de distance possible entre lui et toi, son âme-soeur. Il s'était imaginé que ça serait facile. Qu'il t'oublierait vite, mais ce ne fut pas le cas. Il était extrêmement dur de penser à autre chose et il lui arrive encore de vomir dès le réveil après avoir rêvé de toi.

S'il n'a pas réussi à faire disparaître ces symptômes, et si vos souvenirs communs le hanteny encore chaque jour, il est parvenu à mieux contrôler ce mal-être en écrivant des lettres (qu'il n'a jamais envoyés) qui te sont adressées.

SON FRÈRE • Les garçons Laaksonen n'ont jamais été complices. Au contraire, ils ont toujours été dans une sorte de concurrence. Henrik continue d'être dans cette dynamique, aveugle à la capitulation de son frère qui a mûri.

LA FINLANDE • Sa relation avec son pays natal est ambivalente. D'un côté, il l'aime, ce pays. Il est confortable, propre, riche. Mais d'un autre côté, la vie y est plus chère qu'en Thaïlande et il ne peut pas vivre ici aussi bien que là-bas. De plus, la Finlande n'est pas un pays européen très porté sur l'anarchisme. Disons qu'il aime avoir la nationalité finlandaise et ne pas avoir a y vivre en permanence. Le retour est difficile.

SON NID • Henrik a depuis quelques années un joli appartement dans Töölö qu'il loue via une agence. C'était un complément de revenus agréables et un refuge déjà prêt pour ses vieux jours qu'il comptait passer à Helsinki. Il dort à l'hôtel quelques semaines, le temps que le bail de ses locataires actuels prenne fin, malgré les plaintes de sa mère qui aurait aimé l'avoir à la maison avec elle. Elle ne comprend pas pourquoi son fils aîné la laisse vivre seule durant une telle épreuve.

VIVRE SEUL • Se prendre en charge n'a jamais été le fort d'Henrik. En Thaïlande, il avait un employé de maison ainsi que sa compagne. Maintenant seul, un choix s'est offert à lui : apprendre à se démerder ou trouver une nouvelle personne pour s'occuper de lui. Bien sûr, c'est la seconde option qui fut choisie. Pour le moment, il prends tous ses repas à emporter (ce qui commence à peser sur son budget) et demande à ses match tinder de l'aider à trier son linge et démarrer ses machines à laver. •

SON PÈRE • Henrik a toujours été un fils à maman, bien plus qu'un fils à papa. Son père le poussait toujours trop à son goût, que ça soit à l'école ou dans ses activités extra-scolaire. Le voir si malade et fragile a été un choc pour l'auteur qui eut l'impression d'avoir d'ores et déjà perdu son géniteur.

EN VRAC • Henrik parle finlandais, l'anglais, allemand (pas couramment) et thaï. | Il est allergique à l'avocat | Il s'est inscrit sur plusieurs applications de rencontres dès son arrivée en Finlande | Il aime la musique classique, ainsi que les musiques acoustiques et globalement les morceaux "calmes"| Il est amoureux de la cuisine thaï et de la cuisine épicée en générale | Plus jeune, il jouait de la contrebasse. Il a arrêté à son déménagement pour la Thaïlande mais a tout de même récupérer son vieil instrument en revenant en Finlande | Il a faillit mourir de la rage en 2008, après avoir été mordu par une chauve-souris malade alors qu'il était lui-même transformé. Revenu à sa forme humaine, il a reçu les traitements avant l'apparition des symptômes, mais il se méfie de ses congénères.

Anecdotes

Histoire

L'enfance

Il nait dans une banlieue chic d'Helsinki, une année et demi avant son frère. Un quartier sans histoire et sans problème. Sans rien de vraiment excitant non plus. Les Laaksonen font partie de cette petite bourgeoisie ennuyeuse, où les potins sont fades et les haies bien coupées. Ceux qui prétendent que c'est derrière les plus belles façades que se cache les secret les plus lourds se trompent ; en creusant, on ne trouve que routine et lassitude. L'argent est trop présent pour faire l'objet d'angoisses, mais pas assez abondant pour devenir un vice. Henrik grandit dans cet univers aseptisé, s'évadant via les livres que sa famille lui offre sans compter. Son attrait pour la culture est grandement encouragé par sa famille et fait la fierté de ses parents. Ils ne sont peut-être pas aussi riche de l'oncle Hawkins, mais ils ont mis un point d'honneur à être présents dans la vie de leurs enfants. Ces petites concurrences familiales pourraient mettre du piment dans la vie d'Henrik, mais ce dernier est alors trop jeune pour les comprendre... Le déménagement des Laaksonen pour Helsinki est le premier événement mémorable dans la vie du garçon. Aux portes de l'adolescence, voilà qu'on lui offre un nouveau monde à explorer. La ville est immense, bruyante et changeante. Chaque rue regorge de détails qui retiennent l'attention du jeune homme en devenir. Il adore ça, il fouine, observe, traîne, jusqu'à saisir le sens de chaque chose. En hiver, il se réfugie dans les bibliothèques de la ville où il se gave de romans en tout genre. Son père le pousse de plus en plus à l'école, tente de le forger à son image mais Henrik résiste.

Le doute

Des doutes éclosent en lui comme des fleurs dans un immense jardin. Ne compare-t-on pas l'adolescence au printemps ? Il doit choisir qui il veut être. Il a la réponse, mais elle ne serait pas acceptable pour ses parents. Ecrire des romans de sciences-fictions, ce n'est pas sérieux. En parallèle, Henrik forge ses opinions politiques à grand coups de lectures et de café-débat. La liberté lui fait du pieds et pourtant, il refuse de sacrifier son confort. Paradoxe qu'il résoudra en se tournant vers des mouvances se réclamant de l'anarchisme de droite. Il se cherche, tâtonne. En politique comme ailleurs. Et puis, le jour de sa rentrée en terminale, sa phrase change. Vous vous êtes croisés dans un couloir. Tu es entré dans sa vie au pire moment. Comme s'il n'était pas déjà assez perdu, voilà que le destin en rajoute une couche. Tu es un garçon, et pour Henrik ça ne peut être qu'une erreur. Tu le fais douter de la seule chose qu'il pense immuable : son orientation sexuelle. Le même soir, il subit sa première transformation. Subir, oui. Il hurle à la mort, alors qu'il est seul dans l'appartement. Ses parents l'avaient prévenu, mais pas préparé. De retour à sa forme humaine, il passe la nuit à sangloter en boule sur la moquette de sa chambre. Il n'a pas la force de se hisser dans son lit. Le moindre mouvement semble lui briser des os. Pour la première fois de son existence, Henrik pense qu'il ferait mieux de crever.

La pente

Alors que tout semble aller au plus mal, le jeune garçon trouve le courage d'avancer. Il dissimule sa nouvelle phrase (ta phrase à toi, maintenant sur son corps) à ses parents, restant constamment habillé en leur présence. Seul son frère est au courant. Lui qui semble si à l'aise dans sa vie. Après t'avoir repoussé de toute ses forces, vous parvenez à lier une amitié. Un truc spécial, rien qu'à vous. Vous n'avez pas besoin de parler pour vous comprendre et, en cas de coup dur, tu es la première personne vers qui il se tourne. Plusieurs nuits, vous vous endormez dans les bras l'un de l'autre. Ton existence ne l'empêche pas d'avoir des petites amies. Au contraire. Plus vous vous rapprochez, plus Henrik se jette dans les bras de la première venue. Quand à ses transformations qu'il subit encore, il ne t'en parlera jamais. Il sait qu'il est un monstre, il n'a pas besoin de le voir dans ton regard. Et puis il y a cette soirée. Vous fêtez le master d'Henrik en politique et communication. Un truc stupide, choisit par ses parents, mais décroché de justesse à cause de ses opinions souvent trop tranchées. Vous avez tous les deux beaucoup trop bus. Vous êtes sur le balcon, rien que vous deux. Les autres se sont réfugiés à l'intérieur, comatant devant un film. Dans un élan de courage tu passes ta main sur sa joue, rendue hirsute par un mauvais rasage. Il ne prend jamais soin de lui en période d'examens. Et le plus simplement du monde, peut-être parce que l'idée vous a souvent traversée l'esprit, vous vous embrassez. Ca ne dure pas plus de trois secondes, Henrik se recule rapidement pour vomir ses tripes par dessus la rambarde. Les mélanges d'alcool ne passent pas.

Le départ

Le réveil du lendemain est compliqué. La gueule de bois vous garde au lit de longues heures, bien après que tout le monde soit partis. Henrik fini par ouvrir les yeux, et bredouiller qu'il a du trop boire, que ses souvenirs de la veille sont flous, qu'il a besoin d'air. Et alors qu'il s'éloigne de toi, tu comprends que ce baiser ne vous a pas rapproché du tout. Un mois plus tard, Henrik t'annonce son départ pour la Thaïlande. Il t'explique que c'est pour pouvoir écrire tranquillement, en ermite. Que la vie là-bas y est moins chère, donc qu'il aura moins de mal à devenir indépendant, financièrement parlant. Ça te fait rire, parce que ton ami n'a jamais été indépendant et tu penses qu'il n'en est pas capable. Il ne te donne pas ses vrais raisons. Il ne mentionne pas le fait qu'il veut vous fuir, son père et toi, et qu'il a besoin de réponse sur sa forme animale. Tu ne connais rien de cette malédiction qui est la sienne. Tu lui fais tes au revoir, persuadé que ce voyage ne sera que de courte durée.

L'oeuvre

Il lui faudra peu de temps pour comprendre qu'il n'est pas une roussette de Malaisie mais une roussette à tête grise. Pourtant, il n'envisage pas de déménager pour l'Australie. Il s'y plaît, en Thaïlande. Ton absence lui déchire les tripes, mais il aime ça. Il se sent en vie. Il se dit que c'est sûrement ce qu'il mérite. La douleur l'inspire. Il s'installe en ville, dans un premier temps, et commence à écrire. Il ouvre un blog, où il partage des billets politiques. Puis ses billets s'articulent entre eux et deviennent un essai critique du capitalisme. Trois ans après son arrivée dans ce nouveau pays, il publie son premier ouvrage chez un éditeur Allemand. Il en profite pour revenir en Finlande, une dizaine de jours, mais ne t'en dira rien. De toute façon, après trois ans de silence radio, tu as compris le message et tu n'essaie plus de le contacter. Il publie ouvrage après ouvrage, commence à donner des conférences et monter l'échelle sociale. Il gagne un salaire d'européen dans un pays où la majorité de la population ne touche même pas 500$. Son train de vie s'éloigne de celui prôné par ses essais. Il s'installe dans une ancienne maison coloniale sur l'île de Phuket, engage quelques domestiques, stabilise son couple avec Maesa, une docorante locale. Finalement, c'est une vie comme celle dans la jolie banlieue d'Helsinki qu'il décide de vivre. Routine et barbecue. Ton absence et les symptômes que cela crée chez lui sont les derniers drames dans son existence, il les chérie. L'auteur fait quelques voyages en Finlande, sans jamais te prévenir. Tu ne fais plus partie de sa vie, il ne fait plus partie de la tienne. Il a besoin de te savoir loin, afin de continuer à aller mal.

La peur

2020 - La sonnerie du vieux fixe retenti. L'anarchisme refuse de s'acheter un portable. C'est Maesa qui décroche et qui tente, dans son anglais approximatif, de communiquer avec son beau-frère. Henrik lui prend le combiné des mains, agacé par ce dialogue de sourd. Les deux frères sont restés en contact, un appel de sa part n'a rien d'extraordinaire. Pourtant, les nouvelles sont mauvaises. Leur père est à l’hôpital après un accident vasculaire cérébrale. Les médecins ne savent pas quelles séquelles resteront. L'auteur entend la gorge de son frère se serrer, alors qu'il le supplie de revenir en Finlande. Il n'a donné l'heure de atterrissage à personne. Personne n'est là pour l'accueillir et pourtant, il cherche en vain dans la foule un visage familier. Non, il est bien seul. Il a refusé que Measa l'accompagne, a emballé ses affaires préférées et est parti. Aussi simplement que ça. Il sait qu'il ne reviendra pas sur cette île de Thaïlande mais a laissé volontairement planer le doute. Il n'aime pas les Adieux. Il monte dans un taxi, le cœur serré et le souffle court. C'est une crise de panique. Il en a vu d'autres, depuis qu'il t'a abandonné, mais celle-ci est différente. Il n'est pas question que de toi, mais aussi de son père, de son frère, de ce pays qu'il avait laissé derrière lui. Il n'est plus aussi libre que la veille, la Finlande ne le laissera pas faire. Ici, pas question de vivre en ermite dans un maison coloniale, ou de voyager en forme animale. Les roussettes ne font pas légion.

Janvier - Février 2020

29 janvier

Retour

Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.
29 janvier

Le café

Maija (RP)
Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.
Date et tout
Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.
Date et tout
Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.
Date et tout
Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.

Periode

Date et tout
Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.
Date et tout
Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.
Date et tout
Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.
Date et tout
Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.
Date et tout
Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.

Habitudes

Thé glacé au lait, Nourriture épicée, Fruits pressés, Gastronomie thaï, Eau arromatisée, Tarte aux fruits, Lao Pane Kiwi, Œufs, Eucalyptus (infusion), Fruits frais, Thé fleurs, Gastronomie indienne.


Flat White (pour se réveiller), Vin et l'alcool en général (socialement), les repas gras, la viande, le fromage.





Café noir, bière, Fast Food américains, viande de chauves souris.


Alimentation

Goûts musicaux : Sufjan Stevens, Roo Panes, FINNEAS, des musiques instrumentales et appaisantes.

Tics de langage : Il parle plutôt bien, ne mange pas ses mots et a un vocabulaire correct. Son articulation et certaines de ses formulations peuvent lui donner un air légèrement hautain.

Parfum : Son appartement et ses vêtements sentent les huiles essentielles, princpalement de lavande, qu'il utilise pour faire fuire les parasites. Lorsqu'il se parfume, il porte Nuit d'Issey.

Sommeil : Henrik dort extrêmement mal et peu. Il est sujet aux cauchemars et ne va généralement au lit que quand il est sûr qu'il va tomber de fatigue.

Autres : Gaucher tendant vers l’ambidextrie. Ses lettres écrites de la main droite sont très imprécis.
Allergie avocat - Se gratte les bras à la moindre nervosité - sujet aux nausées en cas d'anxiété aigue.

Ses relations

Ses amis proches

Akseli S. Tarvonen,

Toi, son âme-soeur
Il a bien du mal à décrire ce qu'il ressent pour toi. Il a tenté, des années durant, de nier ces sentiments ou de les prendre pour ce qu'ils n'étaient pas, mais plus son état se dégrade, plus la vérité a besoin d'éclater. Il t'aime. Du plus profond de son être, il t'aime et il se déteste d'avoir réussi à te fuir aussi longtemps. Ces deux sensations sont si fortes qu'elles se confondent parfois.

Il t'a pris pour acquis durant toutes ses années. Il a fantasmé un Akseli immunisé au passage du temps. Une âme-soeur qui n'avait rien d'autre à vivre que de l'attendre. Au fond, il a toujours su que ce n'était pas le cas, mais il avait besoin de ce fantasme pour tenir. Maintenant que son rêve se craque, laissant apparaître la réalité, Henrik s'effondre avec lui.
Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.
Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.

Les relations professionnelles

Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.
Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.
Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.

-- Rutten

Père aimant

Son père, celui qui l'a toujours encouragé à continuer dans la danse, malgré l'Océan qui les séparait. Environ 65 ans, chef d'orquestre et professeur à l'Université.


Le père Rutten est aimant et présent. Il téléphone régulièrement à Eleonora pour prendre de ses nouvelles, inquiets de la solitude dans laquelle elle semble plongée.


Mentionné dans plusieurs RP, notamment celui avec Nicholas et celui avec Freyja

Lenni Laaksonen

Petit frère modèle

contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repells. Contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repells.


Contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repell


Proposé en scénario, libre : la fiche. Jamais présent ou joué. Avatar par Eunoia.

Prénom Nom

Libre

contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repells. Contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repells.


Contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repell


Présente dans le Rp "Serre les dents" (Armo). Non proposée en scénario.

PNJ et Scénario

Recherches

Joué en ce moment sur Sydanmaa.